Le pouvoir des bracelets bouddhistes

par | Sep 20, 2022 | Bracelets

Mode du moment, les bracelets bouddhistes se portent sur tous les poignets. Ils se déclinent en plusieurs teintes, en fonction des pierres qui les composent. Ils s’intègrent bien à un look chic, mais ils peuvent aussi agrémenter le look d’un style plus unique.

Ils sont également disponibles sous forme de colliers que l’on peut porter autour du cou ou du poignet. Toutefois, ces malas, comme le veut leur nom traditionnel, ne se contenteront pas d’ajouter de la distinction. En fait, ils seraient dotés de réelles vertus.

Êtes-vous prêt à découvrir le potentiel des bracelets bouddhistes ? Tout est là !

Les origines des bracelets bouddhistes

Comme son nom l’indique, les bracelets bouddhistes font partie de la culture asiatique. En effet, ces bijoux particuliers ont été développés en Inde et ont été introduits avec l’avènement du bouddhisme. Ils sont souvent assimilés à des chapelets chrétiens en raison de leur signification religieuse.

Ils ont des fonctions similaires dans leur utilisation traditionnelle. Les “mala”, comme on les appelle, sont utilisés pour prier et pour la méditation.

Les perles servent à compter les mantras que le pratiquant chante ou à le distraire des pensées négatives. Par conséquent, ce bracelet revêt une importance significative dans le symbolisme bouddhiste.

En outre, le mala sacré comprend 108 perles selon la tradition bouddhiste. Ce nombre représente les différentes étapes de la vie du Bouddha.

On pense à ses 108 expériences pour atteindre l’éveil spirituel ainsi qu’aux 108 passions et aux 108 noms de la divinité.

Dans un certain degré d’acceptation, le nombre est un symbole de trois idées. Le chiffre 1 fait référence au Dieu unique, le 0 représente l’accomplissement de la pratique et le 8 représente l’infinité de l’univers.

De la même manière que certaines religions croient que 108 représente les quelque 10 800 respirations que les humains prennent chaque jour.

Lire dans la même thématique :   Bracelet connecté de sport : entre élégance et performance

La puissance des pierres

Cependant, la force des bracelets bouddhistes ne tient pas seulement à leur symbolisme. En effet, ces bijoux spirituels sont fabriqués à partir de pierres semi-précieuses ou précieuses. Le choix de la pierre n’est évidemment pas le fruit du hasard, puisqu’il est lié à la lithothérapie.

En réalité, cette science est axée sur les propriétés thérapeutiques des cristaux. Chaque pierre émet des vibrations spécifiques capables d’agir sur notre corps, ainsi que sur les chakras.

C’est pourquoi les mala bouddhistes sont aussi essentiels pour leur fonction au sein du système religieux que pour leurs bienfaits. Toutefois, il n’est pas nécessaire d’être un bouddhiste convaincu pour profiter des bienfaits des pierres.

Pour l’instant, aucune recherche n’a permis de confirmer le potentiel des cristaux. En effet, il n’est pas encore possible de savoir scientifiquement si les cristaux transmettent des vibrations qui peuvent nous affecter.

Cependant, cette pratique est de plus en plus populaire dans la société occidentale. Nombreux sont ceux qui se tournent vers ce traitement alternatif pour soigner certains maux mentaux ou spirituels, ou tout simplement pour augmenter leur chance ou se protéger de l’éclat du mal.

Certains d’entre eux peuvent nous aider à améliorer notre confiance en nous, notre humeur et notre empathie, ainsi que notre sagesse, et même notre communication.

Selon les experts, les cristaux peuvent également avoir un impact plus puissant sur les personnes en fonction de leur signification astrologique, de leur personnalité ou de leurs sensibilités.

Les pierres ont de nombreux avantages qui sont bien ancrés dans nos coutumes

Si les cristaux sont si populaires de nos jours, ce n’est pas un concept nouveau. En fait, les cristaux font partie de la culture de nombreuses civilisations depuis la nuit des temps.

Lire dans la même thématique :   Bracelet Cornaline, significations, symboles et guide d’achat.

Les archéologues ont découvert des bijoux dans presque toutes les régions du globe, de l’Asie orientale à l’Europe du Nord en passant par la Méditerranée.

En Égypte, par exemple, les pharaons portaient de l’aigue-marine et de la pierre de soleil pour protéger leur corps des mauvais regards.

En Grèce, il était courant de porter certains cristaux qui étaient convoités par les dieux ou qui étaient bénis lors des batailles sur la mer. À leur tour, les Vikings préféraient la citrine lors des combats.

Ce cristal de la même teinte que le soleil était censé conjurer un sort peu enviable. En Asie, on attribuait à ces pierres des propriétés curatives, pour soigner les blessures ou pour conjurer les malédictions.

On peut en conclure que l’homme a toujours compté sur les cristaux pour se protéger et lui porter chance ou se soigner.

La lithothérapie est essentiellement une modernisation de ce que nos ancêtres faisaient depuis des siècles. Cependant, elle semble prendre de l’ampleur ces dernières années, car nous assistons à la montée en puissance des thérapies alternatives.

En outre, elle s’inscrit dans une volonté croissante de prendre soin de sa santé mentale et de son bien-être. Les pierres peuvent en effet être une source de douleur pour des aspects spécifiques de notre vie comme les traumatismes ou les blessures psychologiques.

Plus que des talismans pour le plaisir, elles sont de puissants alliés pour les personnes qui les portent. De plus, il est possible de trouver la bonne pierre en fonction de notre personnalité et de notre signe astrologique. Êtes-vous prêt à trouver la pierre qui vous convient ?

Les articles similaires